Histoire de l'ASMA

L'ASMA depuis bien avant la création de l'asbl en 2000

L'association de fait existe depuis les années "septante".

Les "Cahiers de la médecine d'assurance" sont édités par l'ASMA principalement à l'attention des médecins-conseils et les médecins inspecteurs.

L'association sans but lucratif ASMA a été créée le 26 avril 2000. Ses statuts ont été publiés au Moniteur Belge.

Présidents successifs : Freddy Falez (2000), Jean-Pierre Schenkelaars (2016).

Chaque année, l'ASMA a organisé des sessions de formation à l'attention des médecins-conseils et médecins inspecteurs: au début, surtout des demi-journées, plus tard, des journées entières, parfois aussi des visites d'entreprises (Côte d'Or, le chantier de construction du siège de la KBC, ...).

Les formations ont lieu les plus souvent dans les locaux des universités francophones du pays (UCL, ULB, ULG) et/ou dans des locaux d'établissements hospitaliers.

Pendant des années, l'ASMA a soutenu la qualification des médecins membres, y compris la formation universitaire (licence, puis Master after Master) et a défendu la reconnaissance par le SPF Santé Publique de ses médecins comme spéciaistes en "médecine d'assurance et expertise médiale" (en 2009).

En 2009, l'INAMI a reconnu l'accréditation des médecins-conseils, dans le cadre de laquelle l'ASMA organise les formations spécifiques en médecine d'assurance.

La participation active de l'ASMA au sein d'organismes internationaux comme l'UEMASS a toujours été maintenue. L'ASMA a même pris en charge l'organisation de congrès de l'UEMASS (Tournai-Lille en 2004).

L'ASMA s'associe avec des partenaires comme la WVV (l'aile néerlandophone de la médecine d'assurance), mais aussi la SSST (Association Scientifique de Santé au Travail), la SSMG (Société Scientifique de Médecine Générale), ...

A partir de 2017, les auxiliaires paramédicaux qui font partie d'une équipe pluridisciplinaire sous la responsabilité de médecins-conseils (et donc de la direction médicale) d'un Organisme Assureur peuvent devenir membre adhérent de l'association et bénéficier des mêmes avantages que les membres effectifs, mais sans droit de vote.